Cet été nous avons un peu vadrouillé au Japon, et après vous avoir parlé de Nara, je vais m’attarder sur Iga.
Bon, c’est vrai, je fais les choses à l’envers. Nous sommes d’abord allé à Iga, puis à Nara.
Mais comme on dit, on garde le meilleur pour la fin !

 

Autant j’ai aimé Nara, autant j’ai préféré Iga.

Iga, c’est la campagne. Avec des champs et des maisons magnifiques. En bois, mais en bois usé. Pas de maisons neuves de style traditionnel, mais la vraie maison qui a vécu, qui s’est usée et qui sent bon le vieux bois.

Des champs et de vieilles maisons certes, mais pas que.

 

C’est aussi un lieu chargé d’Histoire, puisqu’on y découvre un superbe château 伊賀上野城 (le château d’Ueno), un musée ninja 伊賀流忍者博物館 (musée ninja Iga Ryu – site du musée en anglais ici) puisque qu’Iga abritait autrefois l’une des plus célèbres écoles de ninja.

 

Château Ueno à Iga Japon

 

On peut également y visiter le musée de Matsuo Bashô (célèbre poète japonaise de haiku dont je vous parle toujours si vous suivez bien !), et quelques centaines de mètres plus loin, on peut aussi visiter sa maison d’enfance.

Beaucoup de choses à voir à Iga donc.

 

伊賀上野城    (le château d’Ueno)   –   伊賀流忍者博物館    (musée ninja Iga Ryu)

 

J’ai beaucoup apprécié le château et le musée ninja qui est très surprenant !

La première partie du musée consiste en une visite guidée de la maison où il y a beaucoup de pièces cachées et de tricks.
Puis on descend au sous-sol découvrir une pièce plus « conventionnelle » avec une exposition.

Pour ceux qui le souhaitent, il y a ensuite un spectacle de ninja, que nous n’avons pas regardé.
Ce spectacle est peu onéreux (300 yen) mais nous voulions visiter le maximum avant de partir sur Nara.

 

Musée dédié au poète japonais de haiku Matsuo Bashô à Iga Japon

 

芭蕉翁記念館 (Musée commémoratif de Matsuo Bashô)

 

Le musée de Matsuo Bashô a aussi été une vraie surprise.
En réalité il est très petit, et je m’attendais surtout à une biographie sur sa vie ou quelque chose du genre.

Mais le musée est consacré essentiellement aux écrits de Bashô. On y découvre ses carnets manuscrits avec une très belle écriture inspirante.
C’est décidé, il faut que j’apprenne la calligraphie !

Quelques carnets de certains de ses étudiants sont également exposés, ce qui était très intéressant.

 

Maison d'enfance du poète japonais de haiku Matsuo Bashô à Iga Japon

 

芭蕉翁生家   (Maison d’enfance de Matsuo Bashô)

 

C’était la dernière étape de notre visite à Iga, et nous n’avons pas été déçus. J’ai vraiment apprécié l’effort de garder cette maison dans son état d’origine.

Il y avait cette impression… un peu comme si quelqu’un avait vécu ici quelques mois auparavant.
Il n’y a pas de barrière, ni de vitrines d’exposition en verre, tout est très proche de nous.
Et la personne qui s’occupait de l’accueil était vraiment disponible et nous a raconté, avec un plaisir non feint, des anecdotes sur Matsu Bashô.

Visiter un bel endroit entretenu par une personne vraiment passionnée, c’est toujours agréable !

 

Pour en savoir plus sur ces lieux à Iga, il existe un site internet avec une page dédiée en anglais ici.

 

Vue et détail dans la maison d'enfance du poète japonais de haiku Matsuo Bashô à Iga Japon

 

détail d'une maison japonaise à Iga Japon

 

Notre passage à Iga a été assez bref malheureusement, mais c’était vraiment très enrichissant !

La suite de notre voyage s’est poursuivie à Nara avant de rentrer à Yokohama.

 

Emilie

Share This