Le Haiku est un poème japonais composé de 5-7-5 mores.
Il a la contrainte d’imposer un mot de saison (kigo) ce qui le rend d’autant plus intéressant.
Vous pouvez retrouver sur cet article consacré au haiku que j’ai écrit, plus d’explications détaillées.

Je ressens le Haiku à la fois comme un challenge et comme une continuité de ma personnalité. C’est peut-être ce qui le rend si épanouissant pour moi.
C’est à la fois un poème, une image, une histoire, un équilibre, un tout.

Mais c’est avant tout un plaisir. Je rate, je recommence, j’ajuste, je cherche, je pense, je réussis, ou pas.
Personne ne m’a enseigné l’art du Haiku. Alors avec mon dictionnaire pour meilleur allié, j’apprends, je tâtonne, j’écris et lorsque je trouve le dernier mot, le bon, la quintessence trouve son équilibre.

C’est cela, le Haiku, pour moi.

 

Haiku publié dans le Asahi Shinbun le 10 août 2015.

Bleu infini
la valse des méduses
comme des étoiles dans la mer

 

Haiku publié dans le Asahi Shinbun le 8 février 2015.

Neige paisible
battement d’ailes d’une aigrette
eau qui ruisselle

 

Share This